photo illustration

La Fédération mauricienne d’haltérophilie (FMH) durcit le ton. Elle vient de l’avant avec un code de conduite que les haltérophiles devront signer aussitôt que le MJS approuvera le départ de la sélection mauricienne pour le stage d’affûtage prévu en Chine du 20 mai au 10 juillet.

Cette décision a été prise pour éviter tout excès de comportement, comme cela a été rapporté par le DTN, le Roumain Dabija Constantin au retour d’un stage qu’il avait récemment conduit avec 12 leveurs en Roumanie (19 février-16 avril). « Les athlètes doivent désormais gérer leur comportement, car on ne fait pas ce qu’on veut lorsqu’on fait partie d’une équipe ou d’une sélection. Gare aux fauteurs de troubles. Au moindre faux pas, ils se retrouveront sur le premier vol disponible pour rentrer à Maurice », prévient le président Magarajen (Jimmy) Monien.

Une fois l’aval du MJS obtenu, la FMH tiendra donc une réunion avec les 15 leveurs sélection pour le stage qui pour rappel se tiendra àTianjin, situé à environ 30 km de Pékin. Cette équipe sera accompagnée du DTN et de l’entraîneur national, Ravi Bhollah. Elle est composée de Jéremie Félicité (89/96 kg), Emile Wilhem (55 kg) et Khelwin Juboo (+/-109 kg). Les douze autres étant Roilya Ranaivosoa, le Cédric, Yannick et Jonathan Coret, Anthony et Dorian Madanamootoo, Dinesh Pandoo, Akshay Jeloll, Yovin Gyadin, Shalinee Valaydon, Alison Sunee et Ketty Lent. L’équipe rentrera à Maurice huit jours avant le coup d’envoi des 10es Jeux des Iles.