Le Plaisance HBC tentera le doublé au cours des finales de la Coupe de la République en handball. Le 24 courant au gymnase de Phoenix, elles trouveront deux formations de la ville-lumière, à savoir le Curepipe Starlight chez les hommes et le Curepipe Rangers du côté féminin. L’objectif pour les quatre forces en présence sera de succéder à l’Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill au palmarès.
Autant les demi-finales disputées samedi dernier ont été à sens unique, autant celles tenues le lendemain ont été indécises jusqu’au bout. Du côté masculin, le Curepipe Starlight n’a laissé aucune chance à l’Association Sportive Vacoas-Phoenix en faisant la différence sur le score éloquent de 37-19, alors que le Plaisance HBC s’est imposé à l’usure aux dépens de l’ASPL 2000 (25-24). Chez les dames, l’équipe de Plaisance a aisément repoussé les assauts du Curepipe Starlight sur le score de 20-12, alors que les Curepipe Rangers ont du attendre les prolongations pour mettre un terme aux ambitions de l’USBBRH. Une victoire acquise sur le score étriqué de 22-21, alors que les protagonistes étaient à égalité (18-18) à l’issue du temps règlemantaire.
Avec sa nouvelle recrue qu’est la jeune Rodriguaise Liliana Perrine, auteur de sept buts, l’équipe des villes-soeurs a longtemps fait douter son adversaire. D’ailleurs, les deux équipes étaient au coude à coude (6-6) à la mi-temps. Au bout du compte, Annecy Achille devait délivrer le Curepipe Rangers avec ce but décisif. Cette formation, au sein de laquelle Cindy Ji et Marlyse Desmarais avaient réalisé sept et six buts respectivement, disputera donc la première finale de sa jeune histoire. Face à elle, se dressera donc une équipe de Plaisance qui a su faire parler sa plus grande expérience pour parvenir en finale. Avec des joueuses plus chevronnées à l’instar de Sandrine Roussel, Varsha Trapu et Wendy Latour qui ont marqué quasiment tous les buts de leur équipe, la différence était vite faite face à un bloc du CSSC qui s’est néanmoins battue avec courage. Menée de cinq buts (5-11) à la mi-temps, cette dernière formation est revenue au score au début de la seconde période (8-12). Toutefois, la sortie sur blessure d’Axelle Julie et le carton rouge concédé par Stéphanie Ramsamy devaient définitivement freiner leur élan.
Du côté masculin, le Curepipe Starlight, fort de son succès aux dépens de l’USBBRH au tour précédent, s’est baladé face à l’ASVP. Trois buts sans réplique après rien que 2’30 » de jeu, dont deux de Jean-François Lamarque, les Curepipiens étaient déjà en position de force. Le carton rouge direct infligé à Jean-Patrick Larose n’était guère pour arranger les affaires de l’ASVP qui ne pouvait que limiter les dégâts. Julian Virignie et ses coéquipiers maintenaient alors leur emprise sur le débat pour s’imposer avec sérénité dans un canter. Par contre, le Plaisance HBC a dû batailler ferme pour résister à l’ASPL 2000. Un but d’avance à la mi-temps (14-13) et le même écart à l’arrivée, l’équipe de Plaisance a pu obtenir son visa grâce notamment à neuf buts de Norbert Provence. Les sept buts de Steven Carver dans le camp adverse n’auront finalement pas suffi.