La Ministry of Health Workers Union, affiliée à la Fédération des syndicats du secteur public de Rashid Imrith, estime que la sentence du Employment Relations Tribunal dans un litige avec le ministère de la Santé est insatisfaisante. Le différend concerne le roster des Hospital Care Attendants des établissements de santé Sir Seewoosagur Ramgoolam et Jawaharlall Nehru, opérationnel depuis le 27 juin 2011. Le syndicat a adressé deux courriers au ERT pour réclamer une judicial review.
Quatre mois se sont écoulés depuis la première lettre et aucune réponse n’a été obtenue jusqu’ici, rappelle Rashid Imrith dans sa deuxième correspondance au président du ERT. Le président de la Fédération des syndicats du secteur public (FSSP) et représentant des Hospital Care Attendants (HCA) devant cette instance judiciaire explique que ce « reminder » devrait être un sujet de préoccupation pour sa crédibilité comme institution fiable.
Les principaux points soulevés lors de l’audition, précise Rashid Imrith, n’ont pas été pris en considération par l’ERT dans sa conclusion. Selon lui, la sentence n’est pas en harmonie avec les procès-verbaux d’audition et les conclusions du tribunal. Une judicial review, déclare-t-il, serait ainsi appropriée dans la conjoncture, surtout avec les « disputants » ne pouvant se permettre de payer les frais pour avoir recours à une contestation de la sentence.
« The extract of the award under reference at paragraph 3 of this letter, clearly indicates a serious mistake in the award. You will agree that such a mistake in an award is a hard blow to the credibility of the Tribunal. (…) Correcting a mistake would definitely add on the reputation of the Tribunal. I am therefore, reiterating my appeal that the Tribunal considers a reexamination of the ruling in the above matter that was submitted to concerned parties on Wednesday 12 September 2012 », souligne le président de la FSSP.
L’année dernière, ce litige portant sur la question d’un nouveau shift system (Roster C) mis en place le 27 juin pour le grade de HCA, avait donné lieu à un véritable affrontement entre la Ministry of Health Workers Union et la Santé. Dans le milieu syndical engagé dans le secteur de la santé, l’on avançait avec insistance que cette nouvelle mesure comportait plusieurs lacunes au préjudice des HCA.
La principale préoccupation du syndicat est les nouveaux horaires « inappropriés » conjugués à une réduction des HCAs aux hôpitaux Sir Seewoosagur Ramgoolam dans le Nord et de Jawaharlall Nehru dans le Sud. L’ERT a examiné le dossier après que les consultations au niveau de la CCM n’ont pas connu un dénouement positif.