L’Association des hôteliers et restaurateurs de l’île Maurice (AHRIM) a, dans un communiqué diffusé ce matin, encouragé le dialogue entre tous les acteurs du tourisme, plus particulièrement entre les hôteliers et les différents partenaires.
Dans ce contexte, l’association encourage ses membres hôteliers à engager des discussions avec leurs opérateurs de taxis respectifs. L’objectif est de permettre aux hôteliers d’avancer vers des solutions de mise en oeuvre de ces mesures en accord avec leurs opérateurs de taxis. L’AHRIM précise que des discussions régulières ont également eu lieu entre l’association et la Tourism Authority sur ce même sujet. Elle dit également « n’avoir jamais tenu de réunion avec les dirigeants de la Federation of Hotel Taxis Associations (FHTA) et continuera d’oeuvrer pour le bien-être de l’industrie en s’assurant que tous ses “stakeholders” peuvent opérer dans les meilleures conditions possible ».