Le Human Resource Development Council (HRDC) a procédé hier à la validation d’une enquête pour le secteur de la construction à la NG Tower, à Ebène. Luc Gunness Balnock, chairman du HRDC, a révélé lors de son discours que le secteur de la construction absorbe environ 40% de la classe ouvrière ayant un niveau d’éducation peu élevé. L’étude indique aussi que les Mauriciens s’intéressent de moins en moins à ce genre de métier.

Raj Auckloo, directeur de la HRDC a de son côté expliqué que le rôle du conseil d’administration est de faire le maximum pour prendre les mesures appropriées et s’assurer par là-même que les compétences recherchées dans les différents secteurs soient disponibles sur le marché du travail.