Cela fait soixante ans que le guitariste Karl Brasse fait résonner les cordes de sa guitare et de son banjo à travers sa technique de jeu particulière et ses improvisations. L’occasion pour Scope de revenir sur les grands moments de carrière de ce musicien, qui a évolué avec l’ouverture et l’implantation des hôtels à Maurice, connu et côtoyé le fameux Typhoon Band, participé au Festival de Confolens et fait danser des générations. Des photos souvenirs servent ici d’illustrations pour revivre ces instants qui sont gravés à jamais dans la mémoire de l’artiste.
– En 1956, Karl Brasse a 16 ans. Au Jardin de la Compagnie, il est vu avec sa guitare, accompagnant des chanteurs amateurs qui viennent passer des auditions musicales. Le chanteur Yel Damoo, qui l’accompagne, le présente aux frères Lai Cheong, avec qui Karl Brasse jouera quelques années plus tard, au sein du célèbre Typhoon Band à Cabane Bambous, dans le quartier chinois de Port-Louis. Nous sommes alors en 1958. Sa collaboration avec les musiciens de Typhoon Band durera jusqu’à 1960.