Berguitta ayant perdu de son intensité et s’éloignant progressivement de l’île de La Réunion ne représente plus aucune menace pour nos amis les réunionnais. Tard dans la soirée de hier, 18 janvier, le préfet a décidé d’enlever l’alerte orange. L’heure est venue au constatation des dégâts suite au passage de l’intense tempête tropicale.

Berguitta qui s’est approchée au plus près de La Réunion jeudi a causé des dégâts essentiellement dans le sud de l’île. La plupart des cours d’eau, ravines et rivières du sud de l’île notamment à Cilaos, St Pierre, St Leu et St Louis étaient en crue jeudi, provoquant de nombreuses coupures de radiers. La circulation dans cette zone avait été interrompue.

Selon un premier bilan, 153 personnes ont été hébergées dans des centres ouverts pour l’occasion, 208 personnes ont été évacuées, et 150 interventions de secours ont été menées par les militaires. À la mi-journée, une partie de l’ile était privée d’électricité. En outre, du côté de l’Étang-Salé on déplore un disparu. Un homme piégé dans sa voiture au milieu des flots n’a jusqu’a présent pas été retrouvé par les services d’ordre réunionnaise.