Des 3 500 places qui seront accommodées au Swami Vivekananda Centre de Pailles, le samedi 8 septembre prochain pour le quatrième tour de piste de Shaan (Chand sifarish, Main hoon Don…) chez nous, « il ne reste qu’un millier de places, et ce, uniquement les sièges réservés », indique Rama Poonoosamy, directeur d’Immedia, organisatrice de l’événement.
Pour sa quatrième visite à Maurice, Shaan sera accompagné sur scène de Rini Chandra sur les duets qui requièrent une voix féminine. Cinq musiciens et un ingénieur du son feront également le déplacement. Shaan, aussi accompagné de sa femme, Radhika, foulera le sol mauricien le vendredi 7 septembre, au matin. « Toute la délégation arrive par le vol de Mumbai et logera au Shandrani », précise Rama Poonoosamy.
Lors de son tour de chant, « qui durera pas moins de trois heures », annonce déjà Immedia, Shaan « se fera un plaisir de ravir ses fans avec ses tubes les plus connus. Mais il compte également chanter ses morceaux actuels, donc extraits des films sortis cette année. » De plus, l’illustre artiste très apprécié en Inde comme à Maurice, « ne manquera pas de rendre hommage à deux grosses pointures qui ont disparu : Jagjit Singh et Rajesh Khanna. Shaan a émis le souhait de reprendre quelques titres du légendaire roi du ghazal. Et il veut aussi chanter quelques chansons, des Evergreens, comme on les appelle, qui ont fait les grandes années de gloire de Rajesh Khanna au cinéma ».
« Shaan a promis un show tout en couleurs, explicite encore Rama Poonoosamy. C’est-à-dire qu’il sera fidèle à son répertoire qui comprend autant des chansons romantiques, des mélodies, des morceaux nostalgiques, certains humoristiques, et d’autres très “rock” ! » De ce fait, « afin de ne pas pénaliser le grand public, nous allons aménager de l’espace pour ceux qui, au cours du concert, auront des fourmis dans les jambes et voudront s’exprimer », signale le directeur de l’agence Immedia.
L’organisateur conseille au public « de venir au moins une heure avant le concert afin qu’il n’y ait pas de rush de dernière minute. Dans le même esprit, nous encourageons encore une fois le car pooling pour une circulation plus fluide. »
Pour rappel, lors de son dernier tour de piste chez nous, en août 2008, toujours à Pailles, l’interprète de succès populaires tels que Bum bum bole (Taare Zameen Par), Jab se tere naina (Saawariya), Aao milo chalo (Jab we met) ou encore, Deewangi deewangi et Daastan E Om Shanti Om (les deux extraits de Om Shanti Om) avait subjugué une salle pleine à craquer !