Il y a quelques années, il était difficile de se faire à l’idée que les instruments pouvaient être recréés sous forme de logiciels et vendus à un prix dérisoire. C’est pourtant bien le cas de nos jours. Incursion dans l’univers digital de la musique.
Pourquoi, lorsqu’on souffle plus fort dans une flûte, le son produit est non seulement plus fort, mais la note ou le timbre change aussi ? Quelle est l’influence de la géométrie et de la matière sur l’instrument ? Pourquoi un musicien a-t-il besoin d’un apprentissage long et difficile pour donner de l’expressivité à son art ? De telles questions laissent entrevoir la complexité des éléments mis en jeu dans le fonctionnement des instruments de musique.
Cette complexité est à l’origine de ce qui rend le son de l’instrument naturel, unique et vivant. Mais elle n’a pas empêché les ingénieurs de chercher à comprendre les instruments et à reproduire électroniquement leurs sonorités. Les progrès réalisés sont tels qu’on sait aujourd’hui simuler sur ordinateur et en temps réel des instruments de musique virtuels avec un rendu réaliste. Effectivement, il existe à présent de nombreux logiciels qui permettent d’émuler des sonorités de batteries, des cuivres, de guitares, de choeurs, à tel point qu’il est parfois difficile de se rendre compte de ce qu’est un instrument virtuel avant d’y toucher.