Après sa prestation sur les planches du Centre Indira Gandhi pour la culture indienne (IGCIC), la danseuse et actrice unijambiste Sudha Chandran sera sur la scène de l’auditorium Octave Wiehe à Réduit demain pour un spectacle à l’occasion du lancement du projet « Jaipur Foot Mauritius ».
Sudha Chandran a été initiée au bharatnatyam par sa mère depuis sa petite enfance. A l’âge de 9 ans, elle avait déjà terminé son « arangetram ». La jeune femme devait cependant perdre une jambe lors d’un accident en 1981 dans le Tamil Nadu. Elle se tourne alors vers le cinéma tout en continuant à danser.
Trois ans plus tard, elle joue dans un film en télégou inspiré de sa vie. Deux ans plus tard, un remake du film est réalisé sous l’intitulé Nach Mayuri.
Célèbre actrice, elle est considérée dans les « Top Ten Extraordinary People With Disabilities » du monde aux côtés de personnalités comme Hellen Keller ou Stephen Hawking par listverse.com et Macmillan Ltd lui consacrera un chapitre dans son dernier livre « Knock out challenges ».
Sudha Chandran est engagée volontairement au sein de nombreuses associations qui travaillent pour le bien-être des handicapés. Elle est la vice-présidente de la National Association of Disabled Enterprises (NADE).     
Sa venue à Maurice cadre avec le lancement du projet Jaipur Foot Mauritius. Elle est elle-même porteuse d’une prothèse Jaipur Foot. Cette initiative de la Global Rainbow Foundation a pour but de redonner leur mobilité à 200 personnes amputées de Maurice et de Rodrigues. « Ces prothèses, fabriquées sur mesure et posées le jour même, proposent une technologie permettant aux bénéficiaires de remarcher, courir, danser… », souligne la Global Rainbow Foundation.
Le « Jaipur Foot Mauritius on-the-spot limb fitting camp » aura lieu au Dr James Burty David Senior Centre de Pointe-aux-Sables du 23 au 30 décembre.