« Elekter no 14 pa kouyon. Nou’nn fatigue trouv bann dimoun ki pretann kone ki nou bizin. Sa rezion-la finn delese pandan lontan. Pa ti ena developman, zot inn kit nou koumsa mem. Me nou pou al montre zot 3-0 pou MMM« , a lancé Jasmine Toulouse, candidate des mauves au no 14, hier soir, mardi 15 octobre, lors d’un congrès à Chemin Grenier.

A ses côtés se tenaient Ravind Jugurnauth et Citarand Atma. Pour Jasmine Toulouse, le leader des mauves l’a choisie pour son  »backgound » et au vu de ce qu’elle peut faire pour les militants.

Les orateurs ont unanimement condamné le précédent régime pour avoir « laissé la circonscription à l’abandon en favorisant d’autres régions ».

Ils n’ont également pas été tendre envers Alan Ganoo, candidat de l’alliance MSM/ML. « Nou pou fini Alan Ganoo, nou pou anter-li », a lancé Ravin Jugurnauth, ex-député présent pour cette première prise de contact avec les habitants de cette localité.

Ravind Jugurnauth s’est dit, pour sa part, fier d’être entré « dans l’école du MMM ». Et d’ajouter : « Pena 18 bis isi, pena 2 500 dipin. Tou inn vini antan ki militan« .