Dame Louise Martin, présidente de la Commonwealth Games Federation

Une compétition d’envergure pourrait se tenir à Maurice en 2024. Maurice est en effet candidate à l’organisation de la huitième édition des Jeux du Commonwealth de la Jeunesse. Au niveau des autorités mauriciennes, on fonde de gros espoirs que cette candidature sera retenue. Surtout après la visite de Dame Louise Martin, présidente de la Commonwealth Games Federation (CGF), à Maurice en octobre dernier dans le cadre de la tenue de la Conférence de la Commonwealth Advisory Body on Sports (CABOS) au Hennessy Park Hotel à Ebène.

Au cours de sa visite, elle avait rencontré le ministre de la Jeunesse et des Sports, Stephan Toussaint, et le président du Comité Olympique Mauricien, Philippe Hao Thyn Voon. De plus, Dame Louise Martin avait eu l’occasion de visiter quelques infrastructures sportives, dont le complexe sportif de Côte d’Or, et s’était réjouie de la synergie entre le MJS et le COM. Elle avait alors proposé la tenue de la prochaine Assemblée Générale de la CGF à Maurice. Il est également à noter qu’au cours de l’Assemblée Générale actuelle de cet organisme à Kigali au Rwanda, à laquelle avait assisté Richard Papie, 1e vice-président du COM, Dame Louise Martin, qui avait été réélue à la présidence, avait exprimé le souhait qu’un pays africain organise cet événement pour la première fois. Reste que le Rwanda pourrait également de la course à l’organisation. Quoi qu’il en soit, au niveau du COM, la confiance reste de mise, d’autant que Maurice a soutenu l’Écossaise dans le cadre de sa réélection.

Si l’organisation est effectivement accordée à un pays africain, cela constituera donc une autre première, du fait que le Sénégal sera le premier pays du continent noir à abriter les Jeux Olympiques de la Jeunesse en 2022. Pour en revenir aux Jeux du Commonwealth de la Jeunesse, il est à signaler que la première édition s’était déroulée à Edinbourg en Ecosse en 2000. S’en sont suivies des éditions à Bendigo en Australie (2004), Pune en Inde (2008), Isle de Man (2011), Apla aux îles Samoa (2015) et Nassau aux Bahamas (2017). Pour ce qui est de l’édition 2021, l’organisation avait été confiée dans un premier temps à la ville de Belfast en Irlande du Nord, au détriment de Gibraltar. Cependant, des problèmes politiques ont poussé à l’annulation de ce choix, avec pour conséquence que Trinidad et Tobago a finalement été retenu. Cette manifestation se déroulera donc du 1 au 7 août.

Par ailleurs, Maurice pourrait abriter un des trois séminaires de formation organisés par la CGF pendant les mois d’août 2020 à 2022. Ces séminaires se tiendront dans des pays africains. Il est également à souligner que cet organisme offrira une subvention du COM pour l’emploi d’un stagiaire sur une année à partir de février de l’année prochaine en tant que Marketing and Branding Officer.