La fièvre olympique gagne peu à peu le sport mauricien. À jour J-14 de l’événement, l’équipe olympique de Maurice a été officiellement présentée à la presse hier soir au cours d’un rassemblement à l’hôtel Labourdonnais Waterfront. Bien que la plupart des sportifs mauriciens peaufinent en ce moment leur préparation à l’étranger, le Comité olympique de Maurice (COM) et le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) ont souhaité témoigner de leur soutien aux sportifs qui participeront du 5 au 21 août à cette 31e édition des Jeux Olympiques d’été à Rio, Brésil.
Le président du COM, Philippe Hao Thyn Voon, a fait ressortir que ce sera la 9e participation de Maurice aux Jeux Olympiques depuis 1984. Seulement quatre sportifs étaient présents à Los Angeles contre 12 cette année à Rio. S’il mesure tout le chemin parcouru, il a félicité les sportifs, leurs familles, le MJS et les partenaires dans la préparation de cet événement et s’est dit convaincu que les sportifs auront un comportement exemplaire qui fera honneur à la nation. Il a également prôné la pratique d’un sport propre.
Lui succédant, le ministre Yogida Sawmynaden a vu en ce rassemblement l’occasion de démontrer tout le soutien que le pays accorde à ceux et celles qui concourront à Rio. Il est revenu sur 2015 qu’il qualifie d’année de déclic du sport mauricien à travers les Jeux des Îles et surtout les Jeux d’Afrique où Maurice a devancé des pays plus peuplés et réputés au plan sportif au tableau des médailles. Une réussite qui, dit-il, justifie l’investissement massif de Rs 60 millions consacrées à l’amélioration du bien-être des sportifs.
Le ministre en a par ailleurs profité pour régler ses comptes avec une section de la presse qu’il qualifie de « mauvais exemple » en évoquant la participation de l’haltérophile Roilya Ranaivosoa aux Jeux de Rio. Il a également évalué à Rs 2,1 millions la prime pour une médaille d’or, Rs 1,3 million pour une médaille d’argent et Rs 750 000 pour une médaille de bronze.
Cette cérémonie a été également marquée par une présentation des habits que porteront les sportifs mauriciens lors du défilé d’ouverture. Des costumes conçus par Kevin Loumabeka et Sanjeet Boolell de Guilded Art et présentés par le nageur Bradley Vincent et l’athlète Aurélie Alcindor. Ces derniers se sont aussi présentés en survêtements rouge et blanc conçus par City Sport et en tenue casual.
Lors de cette soirée, les mesures de prévention contre l’épidémie et le virus Zika qui sévissent au Brésil ont été également présentées à l’assistance par le Dr Aboobakar.
Le gros de la délégation mauricienne s’envolera les 30 juillet et 3 août. Le chef de mission, Aartie Desscann, ainsi que Kaysee Teeroovengadum et Karen Foo Kune (COM) mettront cap sur Rio le 28 juillet pour préparer l’arrivée de la délégation. Celle-ci sera donc composée des sportifs Aurélie Alcindor, David Carver, Jonathan Drack (athlétisme), Kate Foo Kune (badminton), Merven Clair, Kennedy St Pierre (boxe), Roilya Ranaivosoa (haltérophilie), Christiane Legentil (judo), Bradley Vincent, Heather Arseth (natation), Fabienne St Louis (triathlon), Yannick Lincoln (cyclisme) et des coaches et dirigeants : Corine Rémillah, Eric Milazar (athlétisme), Indiren Ramsamy (boxe), Bashir Mungroo (badminton), Judex Basile (boxe), Jimmy Moonien (haltérophilie), Harold Lai (natation) et les membres du COM dont Yousouf Bayejoo, Josian Valère, Richard Papie, Poorun Bhollah (haltérophilie), Norbert Froget (cyclisme), Prem Jodha (football) et Vivian Gungaram (secrétaire général).