Des salariés de la compagnie aérienne South African Airways (SAA) manifestent près de l'aéroport O.R. Tambo à Johannesburg, en Afrique du Sud, le 15 novembre 2019 afp.com - Michele Spatari

Avec la grève entamée à Johannesburg par des employés de la compagnie aérienne South African Aiways depuis hier, les Sudafricains tiennent des négociations avec Air Mauritius (MK) en vue de décanter cette situation le plus vite possible. Si Air Mauritius laisse entendre qu’il n’y aura pas de chamboulement au niveau de la compagnie d’aviation nationale en ce qui concerne les vols en partance pour l’Afrique du Sud dans les heures qui viennent, tel n’est pas le cas pour tous les passagers qui convergent vers Maurice. Un communiqué a d’ailleurs été émis par MK hier après-midi pour informer ceux concernés qu’il n’y aurait aucune “disruption” au sujet des vols en partance et que la situation est suivie de près.

Dans la conjoncture, SAA aurait sollicité MK pour dégager une stratégie, le temps que dure cette grève des employés de la compagnie sud-africaine. Ces employés manifestent pour une amélioration de leurs conditions de travail et plus de 200 vols ont été annulés. Selon nos sources, les contacts établis jusqu’ici ont pour objectif de mettre en place des vols additionnels d’Air Mauritius pour desservir ceux qui débarquent à Maurice. Ainsi, il n’est pas à écarter que des A340 soient déployés pour pouvoir récupérer un maximum de passagers.