C’était un jour très spécial à la mairie de Port-Louis, hier. Cette collectivité locale a décidé d’honorer la Journée internationale de la femme (célébrée à travers le monde aujourd’hui) par une distribution de fleurs aux passantes. La mairesse, Dorinne Chuckory, s’est engagée personnellement à distribuer des fleurs aux femmes qui passaient devant l’hôtel de ville vers midi. Ce qui n’a pas manqué de ravir les dames et demoiselles…
« Ces roses sont un symbole d’amitié, d’amour et d’espoir », explique Dorinne Chuckory. Si au début les passantes étaient surprises par ce geste de la mairesse, elles se sont laissées petit à petit conquises. Ce “happening” a en effet attiré un certain nombre de curieux devant la municipalité de Port-Louis, hier. Des automobilistes femmes se sont même arrêtées pour réclamer leurs roses et même les hommes en demandaient pour leurs conjointes.
La mairesse a également compilé une playlist de chansons, toutes véhiculant des messages destinés à valoriser les femmes. « C’était un succès inespéré. Ma satisfaction aura été de voir le sourire sur le visage de ces femmes et de voir leur visages s’illuminer lorsque je leur offrais ces roses », renchérit Dorinne Chuckory.
Auparavant, la mairie de Port-Louis avait organisé un petit get together à l’intention des employés de la gent féminine de la municipalité. Des cadeaux leur ont été offertes. « C’est la première fois que la mairie organise une telle initiative pour la Journée internationale de la femme. En tant que première femme maire, je ne pouvais pas passer à côté de cette célébration sans rien faire », explique Dorinne Chuckory. Une manière également de valoriser le staff féminin de cette collectivité locale et de reconnaître le travail accompli par ces dernières. « Elles étaient très émues », note la première magistrate de la capitale. Les employés de la gent féminine ont à leur tour, durant la journée, offert un bouquet de rose à la mairesse en guise de reconnaissance. Cette dernière a également offert un bouquet de rose à la doyenne des employées de la ville qui compte 41 années de service et à un policier qui fêtait hier son départ à la retraite.