Rémi Feuillet (en bleu) a remporté un combat contrairement à Priscilla Morand et Christiane Legentil

Lors des championnats du monde de judo au Japon, trois représentants mauriciens étaient en action. Néanmoins, Priscilla Morand (-48 kg), Christiane Legentil (-52 kg) et Rémi Feuillet (-90 kg) n’ont pas eu des tirages favorables, et seul Feuillet a pu passer le premier tour.

« Premièrement, c’était important que Maurice soit présente à cette compétition, car si une fédération ne participe pas à ce genre d’événement, c’est comme si elle n’existait pas. Et cette année, nous partons avec trois de nos meilleurs judokas de l’île », fait ressortir le directeur technique national, le Français Baptiste Leroy. « Le niveau du judo ne cesse de progresser et les judokas étrangers prennent part très souvent aux grandes compétitions européennes », nous dit-il.

Sur les trois Mauriciens engagés, seul Rémi Feuillet a pu passer le premier tour. « Il en était à sa première participation à ce type de tournoi et il est tranquillement en train de progresser. Pour son premier combat, il a plutôt géré sa qualification, mais au second tour, il combat le quatrième mondial. Il s’est bien défendu et a montré de belles choses », explique Leroy. Rappelons que Feuillet avait battu au premier tour le représentant du Koweït Talal Alenezi, mais a été battu par l’Azéri Mammadali Mehdiyev.

Chez les dames, Priscilla Morand et Christiane Legentil n’ont pu se défendre face à des judokate confirmées. « C’était prévisible étant donné que les deux tirages n’étaient pas à leur avantage. Morand perd face à une médaillée olympique, mais a néanmoins mis son adversaire dans le doute, et quant à Legentil, c’est l’absence de compétition internationale qui lui coûte la victoire. Elle a encore du mal à attaquer à genoux et elle devient plus statique dans ses actions. Il faut savoir que depuis 2016, elle n’a pas combattu d’adversaire à ce niveau et du coup, le manque d’expérience et de rythme se sont fait sentir », conclut le DTN.

À noter que Morand est tombée face à la Hongroise Eva Csernoviczki au golden score au bout de 4’19, alors que la Rodriguaise Legentil n’a pu se défaire de Gulbadam Babamuratova du Turkménistan. Rappelons que les deux Mauriciennes ont été médaillées d’or aux Jeux des îles en juillet.