Le malheur des uns fait le bonheur des autres est-on tenté de dire. Mais fallait-il qu’Annabelle Laprovidence soit à la fois blessée et absente à l’entraînement pour que Jonathan Charlot (-81kg) ait enfin sa chance de se faire valoir au plus haut niveau? Une question à laquelle il n’aura probablement aucune réponse, puisque comme on dit dans le judo mauricien, le coeur a ses raisons que la raison ne connaît pas elle-même. Bref, c’est un duo masculin qui défendra les couleurs mauriciennes du 3 au 6 novembre prochain à Cap Town dans le cadre des Championnats du Monde junior de la discipline dont le financement, déplacement et hébergement, est assuré par la Fédération Internationale de Judo (FIJ).
Garry Guillaume et Jonathan Charlot aura sans aucun doute fort à faire pour se frayer un passage dans cette compétition où est présente  la future crème du judo mondial.