L’Africa Judo Open Mauritius (AJOM) a connu son dénouement dimanche dernier au gymnase Pandit Sahadeo à Vacoas. Sept finales étaient au programme de cette journée, à savoir les catégories suivantes : -70 kg, -78 kg (dames), -81 kg, -90 kg, -100 kg (hommes). L’on retiendra les médailles de bronze d’Anabelle Laprovidence (-78 kg), Jonathan Charlot (-81 kg), Warren Mootien et Jean-François Begue (+100 kg) qui viennent s’ajouter à celle de Priscilla Morand (-48 kg), médaillée de bronze la veille. Christianne Legentil a pour sa part été sacrée chez les -52 kg.
Au total, l’équipe de Maurice termine avec un total de cinq médailles de bronze et une d’or sur les quatorze catégories au programme de l’Africa Judo Open Mauritius (AJOM). Certes, ce n’est pas exceptionnel mais encourageant surtout en vue des prochains Jeux des Îles de l’Océan Indien l’année prochaine à La Réunion. Pour rappel, le samedi 8 novembre, jour des premières finales, Maurice s’était distinguée en obtenant la médaille d’or dans la seule finale ou un représentant locaux était engagé. Il s’agit en effet de notre compatriote Christianne Legentil, qui s’était distinguée en prenant la mesure de l’Écossaise Louise Renicks, médaillée d’or dans cette même catégorie lors des derniers Jeux du Commonwealth. Priscilla Morand avait pour sa part obtenu la médaille de bronze chez les -48 kg, toujours en féminin.
Le lendemain, les yeux étaient bien évidemment rivés sur l’entrée de la médaillée de bronze des derniers Jeux du Commonwealth, Anabelle Laprovidence dans la catégorie des +78 kg. Mais elle a eu du mal à exister au gymnase Pandit Sahadeo dimanche dernier, se faisant voler la vedette par l’Équatorienne Marlin Viveros, qui est montée sur la plus haute marche du podium. C’est l’Algérienne Sonia Asselah qui a décroché la médaille d’argent. Autant dire que c’est une petite déception dans le camp mauricien car on espérait qu’elle pouvait prétendre à beaucoup mieux compte tenu de son potentiel. Mais la Mauricienne s’en tire tout de même avec une précieuse médaille de bronze, qui lui servira d’expérience en vue des prochaines échéances à venir. D’autres Mauriciens ont également été à l’honneur, notamment Jonathan Charlot (-81 kg), Warren Mootien et Jean-François Bégué (+100 kg).
À noter que cette compétition a réuni 183 judokas (135 hommes et 48 dames) venant de 26 pays de différents continents. Maurice a pris la cinquième place au général avec cinq médailles (une en or, et quatre de bronze). C’est l’Algérie qui a terminé à la première place au tableau des médailles avec trois en or, six d’argent et deux de bronze devant la Grande-Bretagne (trois or, une argent et trois de bronze) et le Luxembourg (deux or, deux argent, et deux de bronze).