Le groupe LUX* Island Resorts a réalisé des profits après-impôt de Rs 210, 1 millions sur la période juillet 2012-mars 2013, soit une progression de 61% par rapport à sa performance pour la même période de l’exercice financier 2011-2012. Les résultats pour le premier trimestre de 2013 montrent qu’il a pu dégager des bénéfices nets de Rs 182,5 millions contre Rs 100,2 millions pour la période correspondante de l’année écoulée.
Commentant les résultats intérimaires pour la période janvier-mars 2013, la direction de Lux* Resorts annonce que le groupe a pu prendre avantage d’un taux de change favorable comparativement au premier trimestre 2012 ainsi que des mesures de contrôle de ses dépenses, avec pour conséquence une amélioration de ses revenus et de ses marges bénéficiaires. Les revenus totaux pour le premier trimestre 2013 se sont élevés à près de Rs 1,2 milliard (+9 %) alors que les profits opérationnels ont affiché une croissance de 46 % pour atteindre Rs 285 millions.
« Les efforts et l’engagement de nos équipes ont permis au groupe de fournir une série de résultats exceptionnels pour ce trimestre. Si nous voulons rattraper ces dernières années déficitaires et atteindre les objectifs ambitieux de l’avenir, nous allons devoir diriger et concentrer notre attention et réitérer cette performance. Nous devons rester concentrés, remplis d’énergie et nous entraider afin de faire de notre vision une réalité en permanence. La situation financière difficile en Europe et aux États-Unis ne va pas s’améliorer sur le court terme, nous devons de ce fait continuer à innover pour séduire la clientèle et à mettre en place des mesures pour réduire nos coûts, tout en gardant le service de qualité qui fait notre renommée », déclare Paul Jones, CEO de LUX* Resorts.
Pour les neuf mois se terminant au 30 mars 2013, le chiffre d’affaires du groupe hôtelier est resté plus ou moins inchangé autour de Rs 3 milliards alors que les profits opérationnels sont passés de Rs 388,7 millions à Rs 486 millions. Les hôtels basés à Maurice ont rapporté Rs 299 millions contre Rs 218 millions pour la même période de 2012. Hausse également des profits opérationnels réalisés par l’établissement du groupe aux Maldives (de Rs 128,1 millions à Rs 168,6 millions).
Selon la direction de LUX* Resorts, la conjoncture économique reste contraignante surtout dans les marchés européens. Cependant, le conseil d’administration se dit encouragé par la hausse des arrivées touristiques en provenance d’autres marchés, dont celui de la Chine après l’introduction d’un vol direct de Shanghai. « We expect this trend to continue with the commencement of non-stop services to and from Beijing in July 2013 », annonce le groupe. À Paul Jones de souligner : « Il va sans dire que ce vol direct sur Beijing va beaucoup aider le marché touristique local avec l’arrivée potentielle de plus de touristes chinois. Nous sommes confiants que les chiffres pour l’année financière qui se termine au 30 juin démontreront une progression par rapport à l’année dernière. »
S’agissant des réservations pour le dernier trimestre de l’exercice financier 2012/2013, le groupe indique qu’elles sont au même niveau que celui de la période correspondante de 2011/2012. Le chiffre d’affaires devrait donc être maintenu. De juillet 2012 à mars 2013, les arrivées touristiques ont été plus ou moins similaires à celles de l’exercice précédent correspondant avec 764 528 arrivées pour Maurice alors que les Maldives ont enregistré une progression de 7 % pour atteindre les 788 813 sur la même période.