Ces terrains abritent toutes sortes de bêtes et d’insectes

Les habitants de La Butte, Port- Louis, ne sont toujours pas au bout de leurs peines. Les travaux dans le cadre du projet Metro Express leur causent toujours des inconvénients. Cette fois, il s’agit des terrains obligatoirement acquis dans le cadre du projet et qui sont complètement délaissés par la compagnie Larsen & Toubro. Les herbes ont poussé à une telle hauteur que ces terrains attirent mouches, moustiques et ravageurs. Les habitants disent craindre pour leur santé.

Laval Roland, un policier à la retraite habitant La Butte, explique que cette situation existe depuis que certaines maisons ont été détruites à La Butte pour faire place au tracé du métro. « En fait, ce sont les terrains sur lesquels des maisons ont été détruites qui sont aujourd’hui laissés à l’abandon. Depuis l’année dernière, aucune mesure n’a été prise pour nettoyer ces terrains. Aujourd’hui, toutes sortes d’herbes ont poussé sur ces terrains, favorisant les moustiques. Nous avons peur de marcher dans les rues, car il y a des mouches jaunes également. Le soir, c’est la fête pour les rats et d’autres ravageurs. Ces terrains se trouvent sur notre tracé, dont un juste à l’arrière de ma maison », confie le vieil homme.

Fatma, une autre habitante de l’endroit, abonde dans le même sens. Elle soutient que le nombre de moustiques a augmenté et qu’elle craint pour sa famille. « La dengue se propage dans certains endroits à Maurice. Avec la quantité de moustiques qui se multiplient dans notre quartier, nous avons raison d’avoir peur, d’autant que nous avons des enfants », dit-elle.

Selon ces habitants, ils ont déposé plusieurs plaintes à la police de l’Environnement. « À plusieurs reprises, des policiers de l’Environnement sont venus sur place pour un constat des lieux. Ils ont pris des notes mais nous ont expliqué que ces terrains ont été l’objet de “compulsory acquisition” et que c’est la compagnie Larsen & Toubro qui doit assurer leur nettoyage et leur entretien car ils se trouvent sur leur chantier de travail. Pourtant, la compagnie indienne continue de faire la sourde oreille. Nous leur avons pourtant fait comprendre qu’ils doivent nettoyer ces terrains, mais en vain », déplore Laval Roland. Par ailleurs, les habitants font face à une autre difficulté. Une odeur nauséabonde émane du système du tout-à-l’égout dans ce quartier.

Un mécanicien de l’endroit, Claude, confie que ce problème ne date pas d’hier. Toutefois, il est devenu plus grave depuis que les travaux de Metro Express ont débuté. « Le problème des eaux usées a toujours existé ici, mais la situation devient plus grave car l’odeur devient de plus en plus insupportable. Nous ne pouvons sortir dans la rue car cette odeur nauséabonde est trop intense. Quand il pleut, c’est pire », affirme le mécanicien.

Sollicitée pour une réaction, une source de la compagnie indienne Larsen & Toubro a expliqué qu’effectivement la compagnie est responsable du nettoyage et de l’entretien des terrains qui se trouvent sur leur chantier de travail. « Selon les règlements, ces terrains acquis doivent être entretenus par la compagnie.

Toutefois, nous n’avons eu aucune plainte à ce sujet à ce jour. Mais nous allons mener une enquête pour savoir ce qui se passe à La Butte et des mesures seront prises pour nettoyer les terrains. Nous demandons aussi aux habitants de prendre contact avec nous pour nous faire part des problèmes auxquels ils font face », a déclaré l’interlocuteur.