Daniel Moor, le jockey de Shirish Narang, a apporté dans ses bagages la Kyneton noseband, un harnachement qui est souvent utilisé en Australie pour venir à bout de chevaux qui se montrent ardent en course.
La Kyneton noseband est utilisée sur les chevaux qui sont difficilement contrôlables à vitesse élevée. Cette muserole est souvent citée comme étant plus sévère que les autres noseband. Elle transfère la pression exercée par la main du cavalier au nez du cheval et l’empêche, de ce fait, de relever la tête. Il se peut que la douleur qui en découle fait que le cheval réponde mieux à la pression d’une muserolle que celle de bits.
La Kineton noseband possède deux anneaux métalliques qui passent sous le bit, et un bracelent en cuir qui se trouve en dessous de la peau et sur le nez (qui n’encercle pas) sur l’endroit où la drop noseband doit traverser. Il n’y a aucune sangle pour garder la bouche du cheval fermée. Cette noseband doit être utilisée avec un mors de filet qui devrait être plus large que d’habitude pour tenir en ligne de compte les demi-anneaux et une martingale ne devrait pas être attachée à la muserolle.
Cette noseband est également populaire pour une utilisation sur des chevaux chauds et cela aide à les emmener à faire confiance au bit et à se détendre.
Cula portera la Kyneton noseband samedi.