Le début d’année 2013 a été mouvementé sur le plan du Law and Order : accidents de la route, meurtre, tentative d’assassinat, incendies et électrocution entraînant mort d’homme. Le bilan le plus lourd depuis le réveillon du 31 décembre est attribué à l’insécurité routière avec jusqu’ici trois victimes, âgées entre 22 et 32 ans. D’autre part, la région de Bois-Marchand a été le théâtre d’un meurtre le jour du nouvel an avec un jeune homme de 18 ans victime d’une sauvage agression à coup de cutter et de couteaux après une banale dispute.
Le dernier accident fatal en date remonte à la mi-journée de mercredi dans la région de Koyratty, où un agent de sécurité habitant Calebasses a été tué à vélo. Les informations initiales disponibles de sources policières indiquent que le trentenaire circulait sur l’artère principale de ce quartier de Terre-Rouge quand il a été balayé par une voiture conduite par une jeune femme de 20 ans. La victime, Rishi Seelah, devait rendre l’âme tout juste après avoir été prise en charge par le service médical de l’hôpital du Nord. L’enquête au niveau du poste de police de Terre-Rouge a démarré dès le transfert du corps depuis la scene of accident et les premiers éléments indiquent que la conductrice, une habitante de Mon-Goût, a été contrôlée négative au test d’alcoolémie.
Les deux autres accidents fatals enregistrés devaient se produire dans la soirée du 31 décembre. Peu après 18 h 30, une moto a été retrouvée « crashed » contre les rampes à Grande-Rivière-Nord-Ouest. La mort de Jain Gobin, 32 ans, habitant Albion, a été constatée dès son arrivée à l’hôpital Jeetoo. Le Police Medical Officer, le Dr Baichoo, a attribué le décès à une « asphyxia due to inhalation of stomach contents ». Le bilan pour le réveillon devait s’alourdir un peu plus tard à Curepipe. Chenzo Labavarde, 22 ans, un habitant de Camp-Caval, qui était à vélo, devait percuter l’arrière d’une voiture. Un autre jeune de 22 ans, habitant Dagotière, a été admis aux soins intensifs le 1er janvier à 1 h du matin. Sa moto s’est encastrée dans un mur avant qu’il ne soit découvert gisant inconscient sous la véranda d’une boutique sur la route principale de Dagotière.
Meurtre et tentative d’assassinat
Par ailleurs, ce début d’année a été marqué par un cas de meurtre, une tentative d’assassinat et une agression avec préméditation. Le meurtre de Christian Begué, 18 ans, a jeté un froid glacial dans la cité de Bois-Marchand vers 4 h 30 le 1er janvier. L’enquête policière initiée par la Criminal Investigation Division de Terre-Rouge indique qu’il s’agit d’un règlement de compte pour une banale histoire de dispute entre adolescents. En effet, le fils de la principale suspecte Marie Oriana Moorgen, 24 ans, alias Tifi et employée comme femme de ménage, aurait eu des démêlés avec un adolescent il y a environ deux semaines maintenant. Cette simple dispute a dégénéré en véritable règlement de comptes entre deux groupes dans la soirée du 31 décembre au 1er janvier et impliquant le compagnon d’Oriana Moorgen, un dénommé Thierry Victoire, 27 ans, Lorry Helper de profession. La victime Christian Begué devait essuyer plusieurs coups de cutter et de couteau infligés par ses agresseurs. L’autopsie pratiquée par le Principal Police Medical Officer, le Dr Monvoisin, a attribué sa mort à des « stab wounds at the chest ».
Les hommes du Chief Inspector Beehary ne devaient pas rencontrer de difficultés dans les premières étapes de l’enquête en procédant à l’arrestation de quatre suspects dans les meilleurs délais. Outre l’arrestation du couple Thierry Victoire/Oriana Moorgen, les deux frères du premier nommé, David et Kervin Victoire, âgés de 29 et 30 ans respectivement, ont été placés en cellule policière. Kervin Victoire devait lui être relâché sur parole peu après. Dans sa version des faits consignée, Thierry Victoire a expliqué que vers 3 h du matin le 1er janvier, la victime faisait partie d’un groupe d’environ 30 personnes qui s’est pointé à son domicile avant de l’agresser ainsi que les membres de sa famille. Il devait indiquer aux enquêteurs qu’il s’est défendu en lançant des pierres sur eux. Sa compagne devait de son côté passer aux aveux en affirmant qu’elle a agressé Christian Begué avec un cutter et un couteau. Les suspects ont comparu en cour mercredi et selon le calendrier établi ils devaient subir un examen médical aujourd’hui. L’enquête se poursuit.
D’autre part, la Criminal Investigation Division de Terre-Rouge enquête sur un cas d’« attempt at murder » sur un marchand ambulant de 35 ans habitant Plaine-Verte. En effet, dans l’après-midi du 2 janvier, la victime a été retrouvée gisant sur l’asphalte et présentant de grave brûlures à la rue de Baie du Tombeau. Elle est toujours admise à l’unité des soins intensifs et les enquêteurs de la police n’ont pas encore complété sa déposition.
À Cité-la-Cure, la police enquête sur un cas d’agression avec préméditation sur fond de jalousie. Reprochant à sa compagne son infidélité, un maçon de Forest-Side âgé de 30 ans devait se pointer au domicile des parents de la jeune femme dans la soirée du 2 janvier à La Cure. Armé de sabre, l’individu devait agresser un habitant du quartier âgé de 24 ans, soupçonnant qu’il entretenait une relation avec sa compagne. Il a été arrêté par la Criminal Investigation Division de Port-Louis Nord tandis que la victime est sous respiration artificielle à l’hôpital du Nord.