Le MMM a réuni ses membres et la presse cet après-midi, mardi 29 octobre, à l’hôtel Hennessy Park, afin de dévoiler son manifeste électoral suite à la présentation de ses 20 mesures prioritaires, le 16 octobre.

« Nou pa zigzage, nou program pa sanze« , a affirmé Paul Bérenger.

Ce manifeste fait suite à des rencontres et une série de consultations avec des groupes de sociologues, des pêcheurs, artistes, petit planteurs, PME, senior citizens, entre autres.

Paul Bérenger a fait ressortir que ce manifeste a été rédigé pour envoyer un message, pour que tout un chacun « konpran ki pa’nn bliye personn ni exklir personn ». 

Une série de mesures a été élaborée pour plusieurs segments de la société. « Nou’nn tenir a viz tou kategori pou ki zot pa santi zot exkli e nou pou pran bann labgazman vis-à-vis zot ».

Parmi les points détaillés, on retrouve l’alignement de la pension vieillesse au salaire minimum, le vote pour les élections régionales à partir de 16 ans et l’introduction du kreol au parlement, ou encore des mesures pour les patients atteints de cancer.

« Nou pran lengazman amelior an irzans bann tretman ek enkadreman, seki bann pasian viv li inakceptab », lance-t-il.

Le problème de fourniture d’eau à travers l’île, les victimes de Sale by Levy, les éleveurs de porcs, les artistes ou encore le respect de l’autonomie de Rodrigues sont également mis en exergue.

Ci-dessous l’intégralité du manifeste électoral du MMM :

MMM – manifeste électorale 2019 by Le Mauricien on Scribd