Dans le sillage de l’incident survenu mercredi dernier entre le fils du propriétaire de l’hôtel Pakistan, à Plaine-Verte, et un agent du National Security Service (NSS), les habitants de cette région de la capitale confirment qu’il y aurait eu ces derniers temps plusieurs éléments déployés de cette unité policière au service du pouvoir pour surveiller la résidence de l’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam, rue Desforges.

Sauf que les habitués de cette région de la capitale avancent que des drones sont souvent aperçus dans les alentours surveillant ces agents du NSS. C’est pour cette raison, avance-t-on, que le NSS aurait opté pour une rotation de ses agents placés sur cette zone, allant jusqu’à envoyer de jeunes recrues de la police pour monter la garde.