photo illustration

Un Corporate Administrator d’une compagnie d’offshore âgé de 25 ans a été victime d’extorsion de la part d’une femme qu’il avait rencontrée sur le réseau social Facebook. Dans une plainte déposée au poste de police de Trou-Fanfaron, cet habitant de Montagne- Blanche relate qu’en juin, il a fait la connaissance d’une certaine Diksha, 24 ans.

Il l’a rencontrée à plusieurs reprises à Port-Louis et la jeune femme a prétendu qu’elle faisait face à des problèmes financiers. Selon le plaignant, il lui donnait de l’argent de temps à autre. En juillet, elle a débarqué à son bureau, accompagnée d’un inconnu prénommé Steven. Ce dernier était furieux que le Corporate Administrator ait entamé une liaison avec sa copine. Pour ne pas créer de scandale sur son lieu de travail, le jeune homme leur a remis Rs 2 000. Entre le 15 et le 19 octobre, selon le plaignant, le couple s’est présenté sur son lieu de travail et il a dû leur donner en tout une somme de Rs 16 500 pour qu’ils partent.

Mardi, Steven est venu le rencontrer à Port- Louis pour lui réclamer Rs 5 000, mais le jeune homme lui a dit qu’il n’avait plus d’argent. Le suspect l’a alors frappé avec un casque intégral et lui a demandé de faire les démarches nécessaires car il passerait prendre l’argent mercredi. Hier, Steven a fixé un rendez-vous avec le plaignant à la gare de l’Immigration et lui a donné des détails à travers le portable de Diksha. Une fois sur place, le Corporate Administrator a vu Steven et un autre homme. Ces derniers ont menacé de le tabasser sur place, et il a dû son salut à deux policiers qui étaient en patrouille sur la gare. Ces derniers ont mis la main sur Steven (25 ans) et l’autre suspect (33 ans).

Ces derniers ont été conduits au poste de police de Fanfaron où le jeune homme a raconté son calvaire. Et d’ajouter qu’il leur a remis tout cet argent car il avait peur de se faire agresser. La police lui a expliqué qu’il avait été victime d’extorsion. Les enquêteurs ont interrogé les deux malfaiteurs. Ils ont révélé la véritable identité de Diksha. Cette dernière qui habite Sainte- Croix a été arrêtée quelques heures plus tard. Elle et ses complices ont passé la nuit en détention policière et ils sont attendus au tribunal de Port-Louis ce jeudi où une accusation provisoire d’extorsion sera retenue contre eux. L’enquête se poursuit sous la supervision du surintendant Paraouty.