À la séance parlementaire de ce mardi 30 juillet, le ministre Anwar Husnoo sera questionné sur les obstacles que rencontrent des médecins spécialistes hautement qualifiés ayant étudié et obtenu leur diplôme en France. Mais qui ne peuvent pratiquer leur profession à Maurice.

Le leader de l’opposition demandera au ministre d’indiquer, à cet effet, les mesures correctives qui pourraient être envisagées d’urgence.