Le ministère des Arts et de la Culture présente une ébauche du livre blanc sur les arts et la culture à Maurice. L’objectif : promouvoir cette industrie et en faire un pilier de l’économie mauricienne. Dans cette optique, il lance un appel aux Mauriciens pour venir de l’avant avec des propositions pour étoffer et consolider le document. Une ébauche sera bientôt disponible sur le site du ministère.
« Nous voulons que tout le monde, artistes et tous ceux concernés par les arts et la culture, soient parties prenantes de la préparation de ce document car il les concerne tous », fait ressortir Hans Kanhye, conseiller du ministre des Arts et de la Culture qui a travaillé sur le document, dans une déclaration au Mauricien. Ce livre blanc présente en une soixantaine de pages la vision du ministère jusqu’en 2025.
Il propose la mise en place d’un Institut des arts et de la culture (IAC) pour concrétiser les projets d’entrepreneuriat en vue de l’émergence des arts et de la culture comme un pilier. Cet institut comptera aussi un Observatoire dont le but sera de recueillir des données et des renseignements sur l’industrie et entreprendre des recherches et du développement.
Lié à cela, un programme pour déceler les nouveaux talents parmi les enfants et les jeunes sera mis en place. Il sera suivi par un Arts Apprenticeship Scheme. Provision sera faite pour la formation de 500 jeunes annuellement. Le gouvernement compte aussi promouvoir « le concept Maurice Île intelligente » qui est en ligne avec le projet Maurice Île durable, fait ressortir le document, à travers une politique de lecture notamment dans les Centres de lecture et d’animation culturelle (CLAC) et des clubs de lecture à travers le pays.
L’ébauche du Livre blanc évoque aussi mise en place d’un Arts and Culture Trust Fund (ACTF) qui démarrera ses opérations avec un don initial du Lottery Fund. Par la suite, toute donation fait au fonds sera exemptée d’impôts. Dans cette optique, l’Income Tax Act sera amendée. « Provision shall also be made for donations to foundations devoted to promoting Arts and culture to be deductible from income tax », fait ressortir le livre blanc. Le ministère souligne que « this self-perpetuating fund will finance national projects in arts and culture ».
Est aussi proposée, la création d’un Intellectual Property Protection Office sous le State Law Office « to rationalize the legal arsenal that protects creators : books, CDs, patents, processes, ICT software, hardware, inventions etc. ». Ce bureau aura aussi pour tâche de gérer les droits d’auteurs.
Une série de propositions est faite en vue de regrouper les talents à travers la création de villages d’artistes et d’artisans. Le document met aussi l’accent sur le développement des produits du terroir. Il compte une section sur le marketing et l’exportation de l’art. Dans ce cadre, le Tourism and Culture Channel devrait être revu.
Le ministère propose un “culture pass” pour promouvoir la visite des lieux culturels à un prix abordable. C’est un des points mis en avant pour la démocratisation des arts et de la culture à Maurice.
Le livre blanc propose un travail en réseau des ministères et organisations non-gouvernementales pour offrir un meilleur service à la population. Parmi, il propose un « Festival de la créolité » en collaboration avec le ministère du Tourisme et des Loisirs et la mise en place d’un cultural desk au sein des ambassades mauriciennes à l’étranger.
Le ministère propose de diminuer la lourdeur administrative pour faciliter les services qu’il offre. Il annonce aussi une révision de fond en comble de son propre fonctionnement pour une utilisation optimale de ses ressources y compris humaines.
Le ministère des Arts et de la Culture demande à tous les Mauriciens qui se sentent concernés par le secteur de venir de l’avant avec des propositions. Ils sont invités à contacter Hans Kanhye au bureau du Permanent Secretary sur le 211 01 35  ou le 499 97 54 ou à travers son mail, hkanhye@mail.gov.mu.
L’ébauche du livre blanc devrait bientôt être disponible sur le site du ministère à l’adresse suivante : http://www.gov.mu/portal/site/mac/wp, pour consultation.