Photo Archives : Marjaana Sall, l'ambassadrice de l’Union européenne

Le deuxième dialogue de haut niveau UE-Maurice sur le genre a eu lieu ce mardi sous la présidence de la vice-Première ministre, Fazila Jeewa-Daureeawoo, et de l’ambassadrice de l’Union européenne, Marjaana Sall, en présence d’une cinquantaine de représentants de plusieurs ministères, du haut-commissaire britannique et de l’ambassadeur de France.

Cette deuxième réunion a permis d’aborder les actions mises en oeuvre pour promouvoir l’égalité du genre sur la base du cadre de suivi conjoint adopté en mai 2018 lors de la première rencontre et de voir comment continuer à travailler ensemble pour atteindre les objectifs de développement durable.

Dans son intervention, Marjaana Sall a souligné que l’égalité entre les hommes et les femmes et l’émancipation économique et sociale des femmes et des filles sont au coeur de l’action de l’Union européenne. « C’est la raison pour laquelle je suis particulièrement heureuse et honorée de participer, un an après le lancement du dialogue UE-Maurice sur le genre, à la deuxième réunion de haut niveau sur ce thème. Ceci témoigne de notre engagement commun pour maintenir l’égalité des genres et l’autonomisation des filles et des femmes au centre de nos priorités », a-t-elle expliqué.

L’ambassadrice a de même observé que le cadre de suivi conjoint, adopté en mai 2018, a permis de déclencher un certain nombre d’actions, dont certaines soutenues par l’Union européenne en faveur de la promotion de l’égalité des genres et des droits de l’homme en général.

Pour sa part, Fazila Jeewa-Daureeawoo a expliqué que le deuxième dialogue politique sur le genre est l’occasion pour l’Union européenne et le gouvernement de faire le bilan des progrès réalisés au cours de l’année écoulée sur la base du cadre de suivi conjoint qu’ils ont adopté en mai 2018. Le dialogue offre la possibilité de discuter des actions mises en oeuvre par le gouvernement, certaines avec le soutien de l’Union européenne, dans les trois thématiques reprises dans le cadre de suivi conjoint.

Ces thématiques sont la lutte contre toute forme de violence à l’égard des femmes et des jeunes filles; l’émancipation économique et sociale des femmes et des jeunes filles (accès à une éducation et à une formation de qualité, des emplois décents, aux services financiers et aux services de base tels que l’eau potable ou l’énergie); et le renforcement de leur voix et de leur participation (notamment la participation des femmes à l’élaboration des politiques et à la prise de décision à tous les niveaux).

Cette rencontre a aussi été l’occasion d’identifier les défis et les opportunités pour continuer à travailler ensemble pour faire promouvoir davantage l’égalité des genres. Le dialogue de haut niveau UE-Maurice sur le genre a été lancé en mai 2018. Il fait suite à l’engagement de l’Union européenne, pris lors du dialogue politique de mai 2017, d’établir une plateforme de haut niveau pour travailler de manière conjointe pour promouvoir l’égalité des genres à Maurice.