Le Maersk Londrina se trouvait à environ 400 miles nautiques au nord-est de Rodrigues lorsqu’un incendie a éclaté sur le pont. Un appel de détresse provenant du cargo est parvenu à l’Operation Room de la National Coast Guard (NCG) le 25 avril à 19h25. Un appel téléphonique via satellite au commandant du cargo à 20 h a permis d’établir que le navire était parti de Malaisie et faisait route vers le Brésil avec 32 membres d’équipage à bord. Ces derniers ont tenté d’éteindre l’incendie avec l’équipement disponible. Fort heureusement, aucun blessé n’est à déplorer. Le bateau a changé sa destination pour Port-Louis, où il devait faire escale. La National Coast Guard a aussitôt déployé les grands moyens pour venir en aide au cargo. Comme support aérien, Le Dornier a décollé tôt le matin en direction de Rodrigues pour fournir l’aide nécessaire tandis que le patrouilleur CGS Barracuda, qui est en mission dans les parages de Rodrigues depuis la semaine dernière, est venu à la rescousse du cargo.
L’incendie a pu être contenu le 26 avril au petit matin. Un appel du commandant devait confirmer qu’il y avait désormais moins de fumée et que la situation était stable à bord, tandis que les membres d’équipage ont commencé à enquêter pour remonter jusqu’à l’origine de ce sinistre. Selon les dernières informations, le cargo est entré dans les eaux territoriales mauriciennes à 4 h lundi matin et a rejoint le port vers 11 heures.