Le Mauritius Council of Social Service (MACOSS) a célébré samedi son 50e anniversaire à l’Auditorium Octave Wiehe, à Réduit. À cette occasion, un Memorandum of Understanding (MoU) a été signé avec la Citizens Engagement Platform des Seychelles. Un CD sur le MACOSS a également été lancé, avec un texte signé Gaëtan Abel et un chant d’Alain Auriant. Etaient présents à cette fonction le ministre de l’Énergie et des Utilités publiques Ivan Collendavelloo et le ministre de l’Environnement Raj Dayal.
À cette occasion, le président du MACOSS, Geerish Bucktowonsing, a déclaré que « célébrer les 50 ans du MACOSS, c’est célébrer 50 ans de service à la communauté et 50 ans d’engagement volontaire ».Il a rappelé que le MACOSS a initié plusieurs projets, dont le “rainwater harvesting” à l’intention de quelques Ong pour le captage d’eau de pluie; la signature d’un MoU avec l’Université de Technologie pour initier les étudiants au volontariat; la signature d’un MoU avec la Barclays Bank, qui apporte au MACOSS des conseils gratuits; une campagne de sensibilisation sur la nécessité d’employer des personnes handicapées; et la mise sur pied d’un réseau, le Poverty Eradication Network (PEN), pour combattre la pauvreté. Geerish Bucktowonsing a émis le souhait que le CSR soit distribué équitablement avec les Ong qui sont sur le terrain.
Pour sa part, Allia Syed Hossen-Gooljar, présidente adjointe du MACOSS et présidente du comité organisateur des célébrations des 50 ans du MACOSS, a rappelé que dans le contexte de cet anniversaire, l’organisation a mis sur pied une série d’activités, dont une conférence le 2 septembre sur le thème “Macoss – Past, Present and Future”. Une exposition de photos a aussi été tenue retraçant les cinq décennies d’activités du MACOSS. Aux membres affiliés, elle dit : « Vous êtes un maillon important dans la structure du MACOSS car, sans vous, le MACOSS ne peut exister. »