L’Église anglicane, membre influent du Conseil des Églises chrétiennes à Madagascar, craint le pire pour le peuple malgache face au ‘deadlock’ dans la crise politique qui secoue la grande île depuis quatre ans. Mgr Ian Ernest, archevêque de la Province anglicane de l’océan Indien, soutient qu’une sortie de crise passe par la collaboration nécessaire entre les acteurs de la vie politique, économique, sociale et religieuse, et appelle les leaders politiques à respecter leurs promesses. Et dans une lettre envoyée aux diocèses anglicans malgaches, Mgr Ian Ernest les encourage dans leurs efforts pour le « rétablissement d’une situation qui ramènera la stabilité sociale, la justice et un ‘spirit of accountability’ ».