Le président du Parti travailliste, Patrick Assirvaden, est attendu au poste de police de Curepipe ce mercredi après-midi. Cette décision de la police fait suite à une manifestation à Saint-Paul dans la soirée d’hier pour protester contre un débordement du système d’égout sur la voie publique.

Patrick Assirvaden devrait être interrogé sur sa participation à cette manifestation illégale. Cinq autres habitants devaient être également traduits en cour de Curepipe dans cette même enquête. 

Mise à jour :

  • L’ancien ministre Cader Sayed-Hossen a également été convoqué ce mercredi. Il devrait être interrogé quant à sa présence aux côtés des manifestants à St Paul hier soir.
  • Patrick Assirvaden a, lui, pénétré le poste de police vers 15h.