« Certains membres du gouvernement font barrage à ce que de la loi du travail soit revue », a déclaré Reaz Chuttoo, le président de la Confédération des Travailleurs du Secteur Privé (CTSP).

Ce jeudi, lors d’une manifestation pacifique de la fédération devant le parlement, le syndicaliste a repris les mots qu’avait utilisés Anerood Jugnauth : « Ki pou fer ek enn lalwa travay ki pa protez travayer ? ».

Reaz Chuttoo a rappelé que « travayer finn vot Lalians Lepep lor de promes, introduksion saler minimun ek revwar lalwa travay ». Mais jusqu’ici, mise à part le salaire minimum, la loi du travail n’a pas été réétudiée selon lui. Le syndicaliste a affirmé que « même si le salaire minimum a été introduit, quatre ans après nous attendons toujours que la loi du travail soit revue ».

Le syndicaliste a de fait déploré que « nou pe rampli nou vent ek bann déclarasion de bonn intension ».