Des opposants réunis à la place d'Arme, l'année dernière pour obstruction au défilé

Un important dispositif de sécurité sera déployé, ce samedi 15 juin, pour assurer qu’aucun dérapage ne trouble la marche pour l’égalité du collectif Arc-en-Ciel dans les rues de Port-Louis.

A cet effet, l’unité de la Special Mobile Force sera postée aux Casernes Centrales. Le GIPM se regroupera à des endroits stratégiques et la Police Dog Unit se tiendra à la Government House.

Le dispositif de sécurité comptera également des éléments de la CID et des commandos de la NCG. Au Jardin de la compagnie seront dépêchés une équipe de la ERS et des services de renseignement. Le Commissaire de police, Mario Nobin, présidera une réunion en ce sens ce vendredi.

Pour rappel, l’année dernière lors de la Marche des Fiertés, la tension était montée dans la capitale. Une groupe d’opposants s’était réuni à la Place d’Armes mettant en stand-by le défilé prévu par le collectif Arc-en-Ciel et la communauté LGBT.

Lors d’une conférence de presse, le collectif Arc-en-ciel a tenu à rassurer que suite aux évènements de l’an passé, une forte présence policière assurera la sécurité de la population ce samedi.