La manifestation pour les droits de la communauté LGBT a bel et bien eu lieu, mais à la place de la marche prévue, c’est un rassemblement pacifique qui s’est tenu au Caudan, samedi après-midi.

Ils étaient nombreux à se rassembler samedi matin au Caudan pour s’exprimer et ainsi mettre en avant le respect d’autrui et du droit humain. Des causes que la communauté LGBTI défend. Malgré de nombreux opposants à la Place d’Armes, les pavillons de la communauté ont quand même flotté au Caudan. Plusieurs prestations ont été organisées par les défenseurs de la cause. Ils ont également sorti les pancartes. Mais n’ayant pu défilé, nombre d’entre eux n’ont pu retenir leurs larmes.

Les responsables et organisateurs du Collectif Arc-En-Ciel ont à la place décidé de tenir un sit-in au Caudan afin de ne mettre personne en danger. Ils sont également plusieurs à s’être exprimés devant un parterre de gens face à la tournure de la situation. Ils affirment haut et fort qu’ils ne baisseront pas les bras malgré les menaces.

Des centaines d’opposants à la marche des fiertés se sont massés à la place d’Armes au moment où les LGBT se trouvaient au Caudan avant la marche initialement prévue dans les rues de Port-Louis

Un point qui marquera cette journée, la forte mobilisation de la police dans les rues de la capitale. Les policiers sont restés sur le vif tout en gérant les opposants qui avaient pris place à la Place d’Armes.