Photo d'archive : Les parents de Marie Cléanne, Ian et Marie-Hélène Papillon, en Inde

La petite Marie-Cléanne Papillon sera à Maurice aujourd’hui, vendredi 31 mai. Accompagnée de son père, Ian Papillon, elle débarquera dans l’île aux environs de midi.

À son arrivée, Marie-Cléanne sera transportée par une ambulance néonatale de l’hôpital du Nord, équipée d’un incubateur, de compresseur et bonbonne d’oxygène et sera directement admise à l’hôpital de Flacq pour les suivis médicaux.« J’ai hâte d’être auprès de ma famille à Maurice avec ma fille », avait confié son heureux père au Mauricien.

Marie-Cléanne a survécu à une lourde intervention chirurgicale le 18 mars afin de la séparer de sa soeur siamoise, Marie Cléa, à l’hôpital Narayana Hrudayalaya, à Bangalore, en Inde.

Tous leurs organes étaient séparés, sauf le cœur et le foie. Elles avaient chacune deux jambes, deux bras et deux yeux. Cependant, elles ne vivaient qu’avec un seul cœur et étaient collées à l’abdomen.

Suite à une intervention qui a duré plus de huit heures en Inde, les deux soeurs ont pu être séparées, mais Marie-Cléa n’a pas survécu.

C’est la mère des siamoises, Marie-Hélène, qui a accompagné la dépouille de la petite à Maurice. Les funérailles de Marie Cléa se sont déroulées le 26 mars.

La presse indienne souligne que cette intervention est considérée comme une « première dans le monde ». Marie-Cléanne Papillon est le troisième bébé « miraculé », fait ressortir un communiqué émis par l’hôpital Narayana Hrudayalaya cette semaine.