La dernière réunion du Conseil de Curepipe présidée par Mario Bienvenu s’est tenue hier après-midi. Lors de cette réunion, les trois conseillères du PMSD – à savoir Nathalie Gopee, Dominique Chaton et Malini Seewocksing – ont démissionné de leur poste en tant que membres de l’Executive Committee de la ville. Mario Bienvenu, ex-MMSD, en a fait de même du fait de son intégration au PTr.
Contrairement à ces dernières semaines, l’atmosphère était plutôt calme au sein du Conseil de Curepipe. Une complicité se faisait même sentir entre les conseillers de l’opposition et Mario Bienvenu. Ce dernier, pour sa part, a officiellement annoncé son départ en tant que maire de la ville et de conseiller. « Mon départ du MMSD n’est pas une trahison », a déclaré Mario Bienvenu hier après-midi. Suite à sa démission de son parti pour rejoindre le PTr, et après un mandat de deux ans, Mario Bienvenu explique que sa décision de rejoindre l’alliance rouge-mauve est motivée par l’envie de « faire bouger les choses » à Curepipe. Or, pour ce faire, dit-il, « il faut être au pouvoir », prévoyant par là une victoire de l’alliance PTr-MMM aux prochaines élections générales. « Je le fais pour le bien des Curepipiens », a-t-il lancé.
Lors de son discours, Mario Bienvenu a fait part de sa gratitude envers les membres du conseil, y compris ceux de l’opposition. Il a par ailleurs mis l’emphase sur les défis qu’il a eus à relever lors de son mandat, non sans remercier Éric Guimbeau, son ex-leader, pour son « soutien et toute sa confiance » que celui-ci lui a témoignés. Pour lui, chaque débat et défi relevés auront été « un moyen de grandir, malgré les hauts et les bas ». Les membres du Conseil, à commencer par Ananda Rajoo, ont ensuite, à tour de rôle, remercié Mario Bienvenu pour son travail accompli au sein du Conseil municipal.
Après la réunion du Conseil municipal, répondant à une question de la presse, Éric Guimbeau, leader du MMSD, a dit considérer le départ de Mario Bienvenu comme « un jeu politique ». Mais selon le nouveau membre travailliste, Éric Guimbeau aurait « bien pris » son départ, ajoutant que tous deux seraient « toujours en bons termes ».
Du côté des conseillères sous la bannière bleue, elles ont soumis leur lettre de démission en tant que membres de l’Executive Committee lors de la réunion du Conseil hier après-midi. Mais elles poursuivent néanmoins leur mandat en tant que conseillères de la ville. L’annonce du nom du nouveau maire de la ville et du nouvel Executive Committee se fera dans 15 jours. Une réunion spéciale avec les conseillers de la ville se tiendra dans dix jours et sera présidée par le secrétaire de la ville.