Une délégation chinoise dirigée par le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Zhang Ming, est actuellement à Maurice pour une visite de quatre jours. Elle assistera à l’inauguration du nouveau terminal de l’aéroport international sir Seewoosagur Ramgoolam demain.
Les travaux de construction de l’aérogare ont été réalisés par une société chinoise et ont coûté Rs 11 milliards. La République populaire de Chine est associée au développement aéroportuaire depuis longtemps. Elle avait financé la construction de l’actuelle aérogare.
Le ministre chinois profitera de son séjour à Maurice pour donner le coup d’envoi du mécanisme de consultation politique entre nos deux pays lors d’une cérémonie au ministère des Affaires étrangères.
Le ministre des Affaires étrangères Arvin Boolell et le ministre chinois Zhan Ming procéderont ensuite à la signature d’un accord sur l’exemption de visa entre nos deux pays. Ainsi, les citoyens mauriciens et chinois seront en mesure d’obtenir un visa à leur arrivée dans leurs pays respectifs sur présentation du passeport et des documents appropriés.
Une série de visites de courtoisie est prévue durant le séjour du vice-ministre chinois à Maurice.
Les relations diplomatiques entre Maurice et la République Populaire de Chine datent de 1972, après que le Premier ministre d’alors a décidé de reconnaître une seule Chine.
Depuis, la coopération bilatérale sino-mauricienne a touché différents domaines dont l’agriculture, les infrastructures routières, l’installation du tout-à-l’égout, le sport et la culture.
Depuis cette année, en plus du vol direct sur Hong Kong, Air Mauritius assure une liaison hebdomadaire avec Shanghai et Beijing. Le nombre des arrivées touristiques en provenance de la Chine est en pleine croissance. Le ministre du Tourisme, la MTPA et les opérateurs touristiques multiplient ces jours-ci les campagnes de promotion en Chine. De plus, le nombre de touristes n’a pas cessé de croître. Par ailleurs, la Chine est le premier partenaire commercial de Maurice.