Du hip hop français avec des intonations mauriciennes qui résonne dans les rues de Paris. À Strasbourg-St Denis, les couleurs de notre drapeau flottent au flow des mots de Mauritian All Stars, un quatuor hip hop d’origine mauricienne. Rencontre avec le combo lors de son passage chez nous.
Il n’a fallu que de deux clips pour que la toile s’agite et que le nom de Mauritian All Stars suscite un certain intérêt. Surtout parmi la communauté mauricienne en Europe, notamment en France et en Belgique. Le nom se répand comme une traînée de poudre : Mauritian All Stars prend du galon et sort de l’ombre. Le temps d’un court passage chez nous, le combo s’est produit à trois reprises, surtout lors de la deuxième édition de Révolution de l’Underground de Marki Evolution.
Origines.
Moristyle (Neetin Bheeka), CoCoBeng (Alwyn Bablee), Smokda (Arvine Rudhun) et Choko (Jérôme Karjouck) sont des Français d’origine mauricienne, évoluant chacun de son côté dans le monde du hip hop depuis près de 20 ans. À l’instar de Smokda qui a travaillé avec Salif, Booba ou encore Choko, qui a signé des projets avec Triton, OSB Crew et d’autres artistes du milieu hip hop français.
Le quatuor s’est réuni sur un projet de Moristyle, un freestyle sur une compil. Cette collaboration sur le titre Mauritian All Stars mènera à la formation du quatuor. Le nom est vite trouvé : Mauritian All Stars. “Ce nom, c’est pour revendiquer nos origines. Nous sommes Mauriciens et fiers de l’être. Nous voulons représenter nos couleurs à Paris, dans le milieu du hip hop. Il y a beaucoup de Mauriciens dans le milieu rap en France. Nous sommes les premiers à défendre les couleurs de notre drapeau et à porter tout haut notre culture tropicale.”
Succès.
Le succès ne tarde pas à frapper à la porte de ce combo. La chanson Mauritian All Stars est très bien accueillie par les internautes, et ça s’agite autour du groupe. Des nouveaux contacts sont établis, à Paris comme à Maurice. Très vite, le deuxième titre, Syndrome de la plume, fait surface et s’étire sur la toile. Le groupe se lance à l’attaque du marché, enchaîne des dates à Maurice, et a même débuté l’enregistrement de son premier disque, Premier mi-temps.
Après quelles scènes chez nous, le combo veut élargir son terrain d’action et planche sur des projets Maurice-Paris. “Il y a des talents ici et nous voulons donner un coup de pouce pour que ces talents émergent. Il y a des choses à faire ici : le terrain est presque neutre, on peut mettre en place une structure pour que la culture hip hop décolle. Mauritian All Stars a la volonté de le faire”, confie Moristyle. Le groupe annonce aussi le lancement d’une collection de t-shirts sur le marché local en 2012.
Mélange.
Musicalement, il prône un rap très large, allant du old skool à celui d’aujourd’hui, avec des flots plus dynamiques et éclectiques. Chacun apporte sa couleur et son originalité. Au final, la musique de Mauritian All Stars touche un large public. “Nous faisons du hip hop certes, mais nous ne nous isolons pas. Nous restons ouverts à d’autres genres. Le rap évolue et connaît aujourd’hui une variation intéressante.”
Mauritian All Stars invite aussi les rythmes de notre île sur sa feuille à musique. “On veut se montrer différents des autres raps français et exposer nos origines au travers de ce mélange.” Au niveau du propos, le groupe se veut universel, abordant des thèmes sociaux, l’ego tripe, l’humour…
Premier mi-temps.
Après ses deux titres, le groupe planche sur l’enregistrement de son premier disque, Premier mi-temps. Un album en deux temps, dont la première période devrait être centrée sur la formation et ses origines. Un album conceptuel, comme l’aime le rap. Des connexions Maurice-Paris pour des featurings sont déjà prévues. On pense ici à Panthère Noire; il y a aussi une possibilité de voir Blakkayo sur le disque.
Premier mi-temps devrait être mixé par le beatmaker et DJ Vikash, Mauricien vivant à Paris, qui évolue dans le milieu du rap depuis des années et qui travaille beaucoup avec des rappeurs américains.
Avant la publication du disque en 2012, Mauritian All Stars sera sur le volume 2 de Paradize Burning Compil et RDH de Marki Evolution. Le groupe participe aussi au prochain album de Mister Love (System R).