Le jockey mauricien Rye Joorawon n’a pas eu à attendre longtemps avant de lancer sa saison 2014. Auteur d’un doublé lors la deuxième journée, force est de constater que la cravache de Raj Ramdin a su tirer son épingle du jeu avec les montes mises à sa disposition.
Bénéficiant de deux montes chez l’écurie Rousset, le cavalier mauricien a fait mouche en ramenant dans la « winner’s enclosure » Deux Fabuleax et Polar Royale respectivement. De ses deux montes victorieuses, Rye Joorawon nous confiera qu’il ne craignait pas grand monde dans l’épreuve de Polar Royale car sa monture était au dessus du lot. « J’étais assez confiant pour Polar Royale en raison de son faible handicap et de sa ligne. Je n’ai eu qu’à l’accompagner et il a fait le plus gros du travail. Je pense d’ailleurs qu’il a beaucoup de potentiel ».  Quant à Deux Fabuleax, il a su tirer profit de sa première ligne au départ pour imposer son rythme et piéger ses adversaires. « Catch The Gers était l’autre cheval véloce dans cette course et les instructions étaient de lui ravir le commandement à tout prix. Ma monture a été mise sous pression dans la partie initiale de la course mais j’ai pu la stabiliser dans la descente. Sans cela, j’estime que la victoire aurait été beaucoup plus nette ».
Le Mauricien était aussi en selle sur Saint John Bosco dans l’épreuve d’ouverture. Notre interlocuteur est d’avis que sa monture a été assez malchanceuse au niveau du tirage au sort des lignes au départ. Sans cela, elle aurait fait une meilleure performance et aurait même pu briguer la victoire. Mr. Oshkosh, engagé dans la deuxième course, devrait pour sa part bénéficier d’un parcours rallongé et d’un champ moins relevé pour pouvoir mieux s’exprimer.
Nos autres compatriotes n’ont pas vraiment été de la fête samedi mais ils ont quand même réalisé quelques performances intéressantes. Nous retiendrons ainsi la deuxième place acquise par Preetam Daby dans l’épreuve principale lorsqu’en selle sur Gida. Nooresh Juglall aura, pour sa part, ramené trois accessits , à savoir Sands of Fire (4ème course), Lake Geneva (5ème course) et Joey’s Legacy (8ème course). On notera aussi l’encourageante troisième place de Rakesh Bhaugheerothee sur Cula dans The Jason Espitalier Noel Cup.
Rye Joorawon prend ainsi provisoirement la tête du classement des jockeys et apprentis mauriciens. Le podium est complété par Jeanot Bardottier et Kevin Ghunowa, victorieux sur Tornado Man et Maestro’s Salute respectivement lors de la première journée. Il est certes un peu prématuré pour parler du titre mais il va sans dire que la lutte s’annonce déjà âpre.