Afin de marquer le 450e anniversaire de la mort de William Shakespeare, la Mauritius Drama League (MDL) présente Enn swar an ete, adaptation en kreol de la pièce A Midsummer Night’s Dream. Jouée uniquement par des artistes rodriguais, la pièce sera présentée à Rodrigues à partir de 14 février et par la suite à Maurice.
À travers cette adaptation en créole, la Mauritius Drama League veut fêter Shakespeare à travers une comédie. A Midsummer Night’s Dream fut un choix logique, confie Bhisma Dev Seebaluck, qui signe l’adaptation de la pièce de Shakespeare. “On a choisi une comédie, une pièce où il y a de la bonne humeur et qui donne l’occasion d’incorporer le chant, la danse et la musique. C’est un spectacle, c’est une fête.”
“C’est une des plus belles comédies de cet illustre auteur. Elle permet d’apporter beaucoup d’innovations. La pièce peut être remodelée comme on le veut”, ajoute Anon Panyandee, le metteur en scène. La pièce sera présentée comme une comédie musicale, servie par des chants et de la danse.
Les membres de la MDL parlent plus d’adaptation que de traduction. D’ailleurs, les noms de certains personnages ont été changés pour s’adapter à la culture rodriguaise. On y retrouvera ainsi Agat, Teodor, Ipolit ou encore Ezekiel. Dans sa trame, Enn swar an ete se déroule à Rodrigues. Elle commence par la venue d’un homme qui vient voir le gouverneur de Rodrigues pour demander justice parce que sa fille ne veut pas épouser le jeune homme qu’il lui a choisi. À l’époque, la loi prévoyait que si une fille n’épouse pas le garçon que son père a choisi, le père a le droit de demander son exécution.