Dans un courriel adressé à ses membres le 25 mai dernier, le Bar Council fait état de ses projets et de ses réalisations. Depuis janvier, il a tenu huit réunions. Plusieurs comités, notamment l’Ethics and Standards Committee, le Young Bar Committee et l’Engagement Committee, ont été mis sur pied. Le Bar Council annonce également la démission de Me Moorari Gujadhur en tant que membre du comité du conseil. Le courriel fait état de « professional commitments » entre autres motifs. Il a été remplacé par Me Arvin Halkoree.

« The Council has, with much regret, accepted the resignation of our friend Moorari Gujadhur from the Council. Mulu has chosen to vacate his seat due to his professional commitments and the fact that he is unable to devote sufficient time to the Bar Council businesses and to fully do justice to the office to which he has been elected. The Council thanks him for his valuable contribution to date. Pursuant to Section 5(3)(b) of the Mauritius Bar Association Act (the ‘Act’), the Council has appointed our friend Arvin Halkoree to fi ll the vacancy. The Council is thankful to Arvin for having accepted to join us », écrit le Bar Council. Rappelons que ce même homme de loi, en 2016, avait fait acte de candidature pour le poste de Chairman du Bar Council avant de se désister par la suite, soit quelques jours avant les élections.

Par ailleurs, depuis janvier dernier, le conseil a reçu 29 plaintes et demandes. La nature de celles-ci comprend : le “client-counsel” pour le paiement des honoraires et le travail non effectué, la police contre la conduite de l’avocat, l’avocat contre le traitement de la police, les visites de prison et formulaires à remplir, l’agression entre deux avocats et les confl its d’intérêts et des conseils sur la façon d’aborder la conduite des juges envers les avocats devant la cour.

En vertu de l’article 9, régi par la loi, le conseil est en train de rédiger des règles supplémentaires pour compléter celles existantes. Ces règles permettront au conseil d’améliorer son fonctionnement et apporteront plus de clarté sur certaines questions d’intérêt pour tous les membres de l’association. Le Bar Council a été invité par la Law Reform Commission à siéger sur l’Advisory Panel, qui se penche sur le système des jurés. Le conseil a également l’intention de faire des représentations pour le prochain budget