La plainte qu’a logée en Cour suprême Pravind Jugnauth dans le sillage de l’enquête que mène l’ICAC dans l’affaire MedPoint, a été appelée ce matin devant Gaytree Manna, Master and Registrar. Les discussions entre les représentants légaux des différentes parties ont porté sur les amendements que veut apporter le plaignant à sa plainte. Me Girish Nunkoo, avoué du plaignant, a invité sa consoeur du State Law Office, Me Languth, à mettre tout ce qu’elle a à dire dans le Statement of Defence des défendeurs. Elle a accepté. L’affaire a été renvoyée au 29 novembre, pour prendre connaissance des éléments de la défense.
Dans sa Plaint with Summons, Pravind Jugnauth demande qu’il puisse puiser des comptes-rendus des délibérations du Conseil des ministres qui ont eu lieu en 2010, une démarche nécessaire, selon lui, afin de pouvoir préparer sa défense. L’ex-ministre des Finances est suspecté par l’ICAC de conflits d’intérêts au sujet de l’acquisition par l’État de l’ancienne clinique MedPoint. Il a assigné le secrétaire du Cabinet et l’ICAC comme les défendeurs Nos 1 et 2 dans sa plainte.
Lors des audiences précédentes, le SLO a insisté pour que la partie plaignante donne des précisions quant à la période exacte qu’elle souhaite consulter, en expliquant que les Discussion Papers, s’il en existe, ne font pas partie du dossier dans lequel sont compilés les comptes-rendus.
C’est pour cela que le plaignant, dans la version amendée de sa plainte qu’il a préalablement soumise aux parties défenderesses, a réduit de moitié, c’est-à-dire de janvier à juin 2010 le dossier des délibérations qu’il souhaite pouvoir consulter. Finalement, après que Me Nunkoo a émis le souhait que tout ce que le SLO a à dire fasse partie de son Statement of Defence, le SLO a accepté.
Il est à souligner que Me Sultan Sohawon, avoué de l’ICAC, a demandé que l’organisme qu’il représente soit mis hors de cause dans cette affaire. Toutefois, à la suite du consentement du SLO à venir avec une défense, il n’a pas insisté sur sa motion, se contentant de dire qu’il fera connaître sa position par la suite.