De fortes pluies ont arrosé le pays au cours des dernières 24 heures et a apporté du beaume au coeur des mauriciens . Mais elles sont insuffisantes pour changer quoique ce soit  au niveau de l’approvisionnement en eau et  suscite toujours des appréhensions. Le Bureau central des statistiques (BCS) a confirmé une pluviométrie nettement déficitaire en 2011 alors que la consommation a connu une croissance. Les relevés de la Météo au cours de ces 24 heures indiquent que la région de Nouvelle-Découverte a enregistré 93 mm de pluie alors que les spécialistes de la Water Resources Unit s’attendent à analyser les effets des pluies sur le niveau des réservoirs.
Les données officielles du BCS confirment que la pluviométrie a été nettement déficitaire en 2010, soit une moyenne de 1 806 mm en une année. Ce déficit est de l’ordre de 24,7% par rapport à la situation en 2009 avec 2 397 mm de pluies. D’autre part, la consommation d’eau a continué à progresser car le volume d’eau traité par les différentes stations de la Central Water Authority était de 223 millions m3 contre 220 millions m3 en 2009, soit une augmentation de 1,4%.
Cette situation déficitaire n’a nullement aidé le niveau des réservoirs depuis le début de l’année avec celui de Mare-aux-Vacoas atteignant un niveau vraiment précaire. A ce stade, il est prématuré de spéculer sur les répercussions des pluies qui ont arrosé le pays depuis le début de la semaine. Les experts de la Water Resources Unit soulignent qu’il faudra attendre avant de se prononcer à ce sujet.