• La formation d’un cyclone pas écartée

Après ces semaines de forte chaleur et d’averses occasionnelles, une semaine maussade est prévue à partir de ce lundi. La station météorologique de Vacoas annonce de la pluie et des orages tout au long de cette semaine. Le risque de cyclogénèse à l’ouest de La Réunion n’est pas écarté.

« Nous attendons un renforcement de cette instabilité à partir de la semaine prochaine. Le temps se détériorera à partir de ce lundi. La situation se gâtera davantage ce mardi », explique un prévisionniste de la station météorologique de Vacoas. Parmi les facteurs qui provoquent ce temps : le fort taux d’humidité mais aussi un renforcement des vents de la mousson entraînant cette humidité de l’équateur. Par ailleurs, la transition d’un anticyclone au sud des Mascareignes aura aussi son impact, provoquant un mélange d’air qui formera des orages.

Ainsi, à partir de ce lundi, il faudra s’armer de son parapluie car les pluies seront présentes sur tout le pays. Les orages feront leur apparition à partir de mardi. Cette situation continuera mercredi et jeudi. Ce temps couvert apportera un léger répit au niveau de la température. La minimale sera de 22 °C et la maximale de 32 °C. La mer sera forte et il est conseillé de ne pas s’aventurer en haute mer. Pour ce week-end, le temps sera plus ou moins le même que vendredi. Quelques pluies occasionnelles sont prévues et le temps sera aussi couvert dans quelques régions. La mer sera forte au-delà des récifs.

Par ailleurs, selon le prévisionniste, il y a le risque d’une formation cyclonique à l’ouest de La Réunion. La situation, dit-il, est suivie de très près mais on attend plus de données scientifiques avant de pouvoir donner une confirmation. Tout comme les prévisions de Maurice, le site Web de Météo France donnent aussi cette indication. Une probabilité faible de moins de 30% était affichée vendredi après-midi sur une formation cyclonique à l’ouest de La Réunion. Une autre formation dans le canal du Mozambique et au nordest de Maurice est aussi indiquée.