• L’installation des pylônes et des câbles électriques aériens se fait activement

Les premiers tests de l’Urbos 100, troisième génération du Metro Express, démarreront à la fin du mois d’août sur un tracé de 3 km du dépôt de Richelieu jusqu’à la station de Barkly, où la pose des rails a été complétée à 100 %. Avant que les conducteurs de tramway, actuellement en apprentissage sur le simulateur Lander, ne prennent part aux parcours d’essai technique en conditions réelles, l’installation des équipements (caténaires et pantographes) qui assureront l’alimentation électrique des tramways doit être complétée. Entre-temps, la deuxième rame de tramway fera son apparition sur le sol mauricien ce mardi.

A Richelieu, au dépôt du Metro Express, le gros oeuvre du bâtiment abritant le poste de commande centralisé est achevé. Le rez-de-chaussée est fin prêt où 23 apprentis conducteurs suivent actuellement une formation sur le simulateur. Cette formation se déroule sous la supervision de techniciens de la firme singapourienne SMRT Corporation, qui compte vingt ans d’expérience dans la gestion et l’opération de ce type de système.

Débarqué d’Espagne, le simulateur, avec un champ de vision se rapprochant de la réalité, intègre en outre un programme permettant de reproduire incidents et pannes, à charge ensuite pour l’apprenti conducteur d’éviter les accidents et de trouver des solutions quand surgissent des pannes ou autres problèmes techniques. Des postes de conducteurs et de contrôleurs de centre de contrôle d’opération sont toujours à pourvoir, selon une source Metro Express Limited (MEL).