« Gouvernman sortan finn asasinn democrasi », a lancé Michel Chiffone dans une déclaration au Mauricien, exprimant sa colère après que sa candidature a été rejetée lors de son enregistrement aux élections générales ce matin, mardi 22 octobre.

Le militant de Rezistans ek Alternativ encourage les jeunes à voter pour « corriger » le gouvernement sortant de Pravind Jugnauth.

Comme lui, d’autres membres de ReA ont été rabroués par les officiers de la Commission électorale pour avoir refusé de déclarer leur appartenance ethnique, obligatoire pour prendre part aux élections générales.

Ashok Subron, David Sauvage et Michel Chiffonne sont, pour l’heure, les seuls à avoir subi ce sort.

« C’est un jour grave pour la démocratie », a déclaré David Sauvage.