Samedi soir a eu lieu la finale du concours Miss Mauritius 2012 au J & J Auditorium de Phoenix. Le titre suprême est revenu à Diya Beeltah, devant Keshika Canaye (première dauphine) et Kelly Luchoa (seconde dauphine), alors que le titre de Miss World Mauritius a été attribué à Nathalie Lesage. La soirée a vu la participation du Club Med d’Albion qui a présenté un show de très bon niveau.
C’est lors de l’épreuve des questions que Diya Beeltah s’est démarquée des autres, avec une réponse en anglais sur l’environnement. L’on a pu constater que les finalistes n’avaient pas été préparées à cette épreuve et avaient de grandes difficultés à répondre à des questions simples. Notons que les membres du jury ont retenu six finalistes au lieu de cinq, soit Murielle Ravina, Nathalie Lesage, Diya Beeltah, Kelly Luchoa, Anael Bussac et Keshika Canaye. Le spectacle a aussi connu de beaux passages en tenue de ville, en maillot de bain, en robe de soirée et pour terminer en robe de mariée.
Au niveau de l’animation, le Club Med La Plantation d’Albion a présenté au public un show de très bon niveau, avec des numéros inspirés du Carnaval de Rio, du Michaël Jackson, un numéro de trapèze, entre autres.
Ameeksha Dilchand, la Miss Mauritius 2011, n’a su retenir ses larmes lorsqu’elle a rendu sa couronne. « Ça me fait bizarre de rendre ma couronne, ça me rend triste. Je repense à tout ce chemin parcouru avec cette aventure », a-t-elle confié au Mauricien. Au niveau l’animation on a pu remarquer l’absence de Vanessa Obeegadoo, qui a laissé le micro à l’animateur du Club Med.
Diya Beeltah, la Miss Mauritius 2012, qui avait également obtenu le Best dress award, s’est exprimée au Mauricien : « Je suis très touchée et honorée d’avoir remporté ce concours. Je ne pensais vraiment pas gagner et je suis encore sous le choc. Toutes les filles méritaient de gagner ; je pense que cette aventure va beaucoup m’apprendre de la vie et m’aider beaucoup à grandir. J’ai très hâte de commencer mon règne. » La soirée s’est terminée avec beaucoup de larmes et de mélancolie de la part des 13 filles, qui étaient très attachées. « Cela fait bizarre de se dire que tout est terminé, on a appris à se connaître et à s’apprécier, j’espère garder contact avec les filles », a expliqué Nathalie Lesage, la Miss World Mauritius, avant d’ajouter : « Je suis très contente d’avoir eu ce titre, je ne m’y attendais pas. Je ferai tout pour en être digne durant un an et je donnerai le meilleur de moi-même. » La soirée a pris fin quand Diya Beeltah, la nouvelle Miss Mauritius, a reçu les clés de sa voiture offerte pour un an. Un cocktail a par la suite eu lieu avec les finalistes du concours, les sponsors et les membres de l’organisation.