Développement de taille en ce qui concerne l’allocation de bourse financière sports études aux athlètes. Désormais, les bénéficiaires et le Trust Fund for Excellence in Sports (TFES) seront liés par un contrat, qui sera renouvelable après un an. L’annonce a été faite lors d’un point de presse tenu par le ministère de la  Jeunesse et des Sports (MJS) à la Citadelle Mall, Port-Louis.

À travers cette nouvelle mesure, le MJS vise à donner un nouvel essor au sport mauricien. Cela, en en mettant l’accent sur l’Academic Pursuit afin que les athlètes puissent préparer leur carrière professionnelle tout en continuant à représenter le pays à l’international. Bien que le TFES existe depuis fort longtemps, le MJS a trouvé nécessaire de le restructurer à travers des nouvelles règles, afin de « responsabiliser les bénéficiaires ».

Selon le Permanent Secretary du MIJS, Maubarak Boodhun, il y aura des critères à respecter. « À partir de maintenant, l’athlète sera lié au TFES par deux contrats, un qu’il signera lui-même et l’autre sera signé par sa Fédération et les TFES. Cet accord aura une valeur légale. Si l’athlète n’honore pas ses engagements, on résiliera le contrat et l’athlète devra rembourser l’argent qu’on a investi sur lui. On ne peut accepter que l’argent parte en fumée, alors qu’on aurait pu allouer la bourse à un autre athlète », explique-t-il.

Par ailleurs, si le contra sera renouvelé après un an, par contre, les bénéficiaires ne recevront pas plus de Rs 250 000 annuellement. Cette somme servira à couvrir ses dépenses au niveau éducatif, de l’hébergement, du transport, des camps d’entraînements et des équipements entre autres.

Pour sa part, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Stephan Toussaint, avise aux bénéficiaires d’utiliser ses fonds de manière correcte. « Faites de sorte à ce que vous emmenez des résultats, que ce soit au niveau des études ou sportif. Nous allons vous soutenir  et ceux qui ont besoin, ceux qui ont du talent. Le TFES a aussi la responsabilité de boucler la boucle en gérant le Retired Athlète Allowance Scheme. On peut dire que désarmais, le TFES prendra l’athlète depuis son jeune âge jusqu’à sa retraite sportive. »

De la première cuvée, six jeunes athlètes ont déjà reçu leur contrat, à savoir les badistes Alexandre Bongoût, Tejraj Pultoo et Melvin Appiah; Deszardin Prosper et Liliane Potiron (athlétisme) et Prathna Jalim (tennis de table). Àce jour, 54 sportifs (26 du secondaire et 28 du tertiaire) et 115 athlètes à la retraite sont concernés apr ce nouveau projet.