Cela fait vingt ans que Perry Ah Why exerce dans la création et conçoit des robes de mariée. Et dix ans depuis qu’il a ouvert son atelier-boutique à Paris. Pour fêter le dixième anniversaire de sa griffe éponyme, le Mauricien présentera en décembre prochain, dans un des hôtels de l’île, un défilé ayant pour thème Couture intemporelle. Nous avons rencontré le styliste, actuellement en vacances à Maurice.
Depuis qu’il s’est installé en France en 1998, Perry Ah Why met son talent au service de la mode, se penchant sur les futures mariées pour leur offrir la robe de leur rêve, et créant également des accessoires, des robes de cocktail et des tenues de ville. Dans son atelier-boutique du quartier SoPi au sud de Pigalle, il joue de son savoir-faire pour séduire les futures mariées. Tout seul et sans sous-traitance, il réalise dessins, prototypes, coutures et création des matières.
Le créateur a choisi de célébrer dans son île natale les dix années de sa marque et l’ouverture de sa boutique à Paris. « C’est une façon de rendre hommage à mon pays, où tout a commencé », dit-il.
En effet, c’est à Maurice qu’il se découvre une passion pour la création et y trouve sa réelle vocation. Il a alors 19 ans quand, sans aucune formation, il se met à exercer auprès de professionnels de la création vestimentaire. « J’ai tout appris sur le tas », dit-il. Cet autodidacte travaillera comme costumier pour des établissements hôteliers avant de se mettre à son propre compte. Quelques mois plus tard, il rencontre une créatrice parisienne de robes de mariée, celle qui deviendra sa première patronne. « À Paris, nous avons travaillé ensemble pendant six ans. Puis, j’ai travaillé un peu en freelance avant d’ouvrir ma propre boutique ». Et c’est au sud de Pigalle que Perry Ah Why reçoit ses clientes.
Sobre et chic pour une collection qui se veut « intemporelle ». Voilà ce que le styliste présentera à la fin de l’année au cours de son défilé de mode, qui présentera une collection de 80 pièces : 20 robes de mariées et 60 tenues de ville et de soirée. Une ligne sobre pour mettre en avant la mariée de son temps. « Depuis le mariage de Kate et William, la robe sobre adoptée par la princesse est devenue l’incontournable des robes de mariée. On y voit aussi un retour à la dentelle », dit-il.
La nouvelle collection du designer de mode nuptiale sera une promenade sur un chemin de soie : doupion de soie, mikado de soie, organza de soie, mousseline de soie, radzimir de soie, crêpe de soie, satin de soie et satin duchesse…
« Nous n’avons pas encore fixé de date précise, mais cela va se faire entre décembre et janvier prochain », promet-il. Un casting aura lieu dans le courant du mois d’octobre pour sélectionner les filles qui porteront les tenues du créateur. Les mannequins seront choisies en fonction de leur personnalité. Et pour l’aspect physique, « nous recherchons des filles très métissées ». Les dates de ce casting seront communiquée ultérieurement. Quant à la chorégraphie, elle sera assurée par Jean-Renah Anamah. D’autres créateurs, spécialisés dans le domaine de la coiffure et du maquillage, seront sollicités pour l’événement.
L’accessoire est un atout mode à part entière pour les mariées modernes et élégantes, et est également l’une des spécialités reconnues de Perry Ah Why. Le styliste reprend fréquemment des motifs floraux pour agrémenter voiles, colliers, liens et piques de cheveux. Les accessoires sont réalisés à partir de matières variées telles la soie, l’organza, le sisal, les plumes et la fourrure.
En février dernier, Perry Ah Why a participé au salon du Carrousel – manifestation qui réunit les professionnels du mariage au Carrousel du Louvre à Paris. Et trois de ses créations ont été exposées au Printemps Haussmann, chaîne française de grands magasins de référence.